Présentation de l'Institut

L’Institut Vasculaire Paris Est à l’Hôpital Privé Paul D’Egine/ Ramsay GDS a été créé en 2015 pour répondre à trois enjeux territoriaux majeurs de santé publique 

  • Assurer une meilleure prise en charge des malades vasculaires dont la fréquence est en augmentation. (accroissement du nombre de sujets âgés / de la précarité/du diabète/ de l’insuffisance rénales et du tabagisme)
  • Former les médecins désireux de se familiariser avec les nouvelles pratiques médicales
  • Participer à la recherche clinique et à la valorisation des techniques innovante

Pour se faire, l’Hôpital Privé Paul D’Egine s’est doté d’un plateau technique de pointe en particulier d’une salle hybride de dernière génération (site de démonstration Siemens) qui permet d’assurer toutes les modalités thérapeutiques interventionnelles (chirurgie ouverte, et/ou endovasculaire).

  • Cet équipement permet de réaliser des opérations avec une imagerie en 3D dans un bloc opératoire dédié spécifiquement à la chirurgie vasculaire (table radio transparente / imagerie 3D)
  • Les logiciels de reconstructions à partir des angioscanners et des IRM (Terrarecon, Osiris et modules Siemens) permettent la planification en amont des interventions et le choix des endoprothèses et/ou des stents et le suivi par imagerie des interventions   
  • L’accès à l’imagerie est facilité par la disponibilité d’un PACS multi-site consultable à tout moment. Il est relié au service de radiologie, aux bureaux des chirurgiens vasculaires et à la salle hybride. 
  • A proximité de la salle un espace dédié au stockage du matériel endovasculaire permet de répondre à la majorité des besoins interventionnels.
  • La salle de réveil comportant des lits de surveillance est située dans l’enceinte du bloc opératoire.
Dsc5545

L’institut regroupe une équipe de 3 chirurgiens vasculaires expérimentés : le Pr JP Becquemin, les Docteurs J.Labastie et D. Leblevec,  tous qualifiés en chirurgie vasculaire,  membres de la société de chirurgie vasculaire de langue française et du collège français de chirurgie vasculaire de la région ile de France.

Outre les trois chirurgiens assurant l’activité vasculaire thérapeutique, l’hôpital dispose en autre d’un pôle de cardiologie, de médecins vasculaires assurant les explorations non invasives 24 h/24 ( écho doppler) , d’ un centre de dialyse ,  d’une consultation de neurologie, de diabétologie, de dermatologie, de rhumatologie, de chirurgie plastique, orthopédie et chirurgie digestive et générale,  d’un centre de radiologie doté d’un scanner et d’une IRM , d’un centre de scintigraphie cardiaque. Les anesthésistes fonctionnent en groupe, certains sont plus spécialisés en chirurgie vasculaire. La continuité des soins est assurée par l’équipe chirurgicale.

L’hospitalisation comporte d’une unité de soins continus, des lits de chirurgie traditionnelle et deux secteurs de chirurgie ambulatoire. 

 

L’activité clinique vasculaire est importante avec pour l’année 2016, 1 130 séjours et 2 894 actes enregistrés au PMSI, se divisant, activité artérielle endovasculaire et chirurgie ouverte et en activité veineuse. L’activité opératoire programmée est répartie sur 5 jours par semaine.